Adhésion en ligne
Mutations 2017 : Barres d'entrée !

UN PROJET D’ORDONNANCE GOUVERNEMENTALE CONTRE LE STATUT GENERAL DES FONCTIONNAIRES 02/03/2017

Le 6 mars prochain, un projet d’ordonnance sera soumis au Conseil commun de la fonction publique (CCFP). Ce projet d’ordonnance modifie le statut général de la Fonction publique afin de « favoriser la mobilité à l’intérieur de chaque fonction publique et entre les trois Fonctions publiques ».

A l’heure où les annonces de centaines de milliers de suppressions d’emplois dans la Fonction publique se succèdent, ce n’est évidemment pas la mobilité choisie qui préoccupe le gouvernement. Il s’agit plutôt de modifier les garanties du Statut général de manière à « déplacer » plus facilement les fonctionnaires dont l’emploi serait supprimé.

En effet, aujourd’hui, le Statut général garantit la séparation du grade et de l’emploi et le fait que chaque fonctionnaire ait vocation à occuper un emploi correspondant à son grade, conçu comme une composante d’un corps ministériel spécifique (ou d’un cadre d’emploi dans la fonction publique territoriale). Ainsi, chaque fonctionnaire exerce les missions pour lesquelles il a été recruté et formé.

Lire la suite
Tous mobilisés le 7 Mars 2017 !

Le quotidien à l'école ! 15/02/2017

affiche violence.png
Il ne se passe pas une journée sans qu’au SNETAA-FO on nous rapporte des faits d’incivilité ou de violences commis dans nos LP. Ces actes se multiplient contre les enseignants et les autres personnels. Vous vous sentez désemparés et vous ne savez pas quoi faire dans de telles circonstances ? Il ne faut pas rester isolé : faites appel au SNETAA-FO !

Le présent dossier vous apporte les principales solutions prévues par les textes réglementaires ainsi que des recommandations utiles pour conduire vos classes au quotidien et améliorer vos conditions de travail.

Lire la suite
SNETAA MINISTERE
Fiche de Paie
Le SNETAA-FO a été reçu par Olivier Noblecourt, Directeur de Cabinet de Najat Vallaud-Belkacem, Ministre de l’Education Nationale, ce mercredi 08 février 2017. Pendant 1h30, le SNETAA a développé les dossiers sur lesquels nous portons des mandats forts :

La PÉTITION CONTRE LE MASSACRE DU TERTIAIRE a été remise à la Ministre. Elle comprend déjà plus de 2 000 soutiens pour demander qu’elle ne signe pas le décret fusionnant le « commerce-vente ». L’écoute a été attentive et nous avons obtenu que le Cabinet revoie la DGESCO rapidement. On nous a promis une réponse urgente. Continuons à signer et faire signer notre pétition contre le « Massacre du tertiaire » en ligne sur JE SIGNE LA PÉTITION

Le Diplôme intermédiaire, marqueur central de la Voie Professionnelle : nous avons redit notre opposition ferme aux tentatives de la DGESCO de détricoter les CAP et BEP dans le parcours Bac pro. La DGESCO voudrait tuer le Diplôme intermédiaire et le SNETAA-FO ne l’accepte pas ! Faire cela équivaut à aller à l’encontre de « vouloir limiter » les sorties sans qualification. Le DI est toujours une possibilité pour les jeunes d’obtenir un diplôme de niveau V quand bien même ils ne finiraient pas leur Bac Pro.

Lire la suite

Revalorisation PPCR ...
Poudre aux yeux des discours, réalités du bulletin de paie

#TousMobilisés
Des dizaines de milliers d’enseignants ont une paie de janvier inférieure à celle de décembre !

Nombre de personnels enseignants tant du premier que du second degré vont découvrir que leur salaire net de janvier est inférieur à celui de décembre. Le ministère vient en effet d’annoncer qu’une grande partie des maigres augmentations indiciaires prévues dans le cadre du PPCR est différée en mars.

Mais ce qui n’est ni différé ni étalé c’est la nouvelle augmentation de la cotisation pour pension. Dans un communiqué le ministère indique : «Par ailleurs, l’augmentation de la cotisation salariale de retraite de l’Etat dont le taux passe à 10,29% sera également portée sur le bulletin de paye de janvier ; augmentation qui peut avoir pour conséquence une baisse temporaire de la rémunération nette pour certains fonctionnaires, qui sera rattrapée dès février par l’effet de la hausse du point d’indice de 0,6%.»

Lire la suite

Actes de violence à l’école, toujours d’actualité.

Les actes de violence ne cessent d’augmenter à l’école, et nous sommes en droit de penser, si l’on suit l’actualité, que c’est de pire en pire. Ainsi, depuis la rentrée 2016, les agressions contre le personnel enseignant se sont multipliées. Les chefs d’établissement sont eux aussi devenus des cibles, à tel point qu’ils ont, dans un communiqué de presse datant du 31 janvier (communiqué du SNPDEN), réagi et dénoncé l’insécurité des accès et des abords des établissements ainsi que la réponse apportée. Enfin, dernières victimes de ces violences : les jeunes. Le 30 janvier, à Paris, un lycéen de 17 ans est mort poignardé. Il est la troisième victime depuis le début de l’année 2017. Le Recteur s’est rendu sur place mais la Ministre Najat Vallaud-Belkacem s’est juste contentée d’un communiqué dans lequel elle exprime « sa tristesse »…

Ce manque de réaction nous prouve que l’Institution ne réalise pas qu’il s’agit là d’un vrai problème de société. Quand va-t-elle admettre que c’est un véritable fléau et enfin prendre ce problème à bras-le-corps ?

Ce thème est suffisamment sérieux pour en débattre au niveau mondial. En effet, on peut lire sur le site de l’Internationale de l’Éducation un article datant du 27 janvier 2017 au sujet de la violence et du harcèlement à l’école. Par ailleurs, un colloque, organisé par l’UNESCO, du 17 au 19 janvier à Séoul, en Corée du Sud, avait pour thème le harcèlement, le cyber-harcèlement et la violence à l’école.
<  1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17  >

INTERVIEW DU SNETAA-FO

Accédez à votre espace adhérent !
Lisez Nos publications © SNETAA-FO

LISEZ LE DERNIER EP

EP N° 505 © SNETAA-FO

LISEZ LE DERNIER AP

AP N°559 - Avril 2017 SNETAA-FO
Rechercher une brochure :
Interview sur France Culture
Soyez les premiers au courant de nos activités, entrez votre email !
Site de la FIDL